La SCPI expliquée de façon simple

Encore appelé « Pierre-Papier », la Société Civile en Placement Immobilier (SCPI) est un concept qui permet d’acquérir des biens immobiliers locatifs. Étant la variante de la SCPI, elle donne ainsi l’opportunité d’effectuer un investissement immobilier qui est rentable. Découvrez dans la suite de cet article des explications simples portant sur la SCPI.

Que représente la SCPI ?

La Société Civile en Placement Immobilier (SCPI) représente un investissement immobilier à long terme. Cet investissement se fait à partir d’un seuil global de 1000 euros. Les investisseurs qui optent pour un investissement de ce genre bénéficient d’une kyrielle d’avantages. En réalité, la SCPI offre aux investisseurs un capital à travers des placements effectués dans des structures. Ces placements peuvent être faits en bloc sous forme de bureaux, commerces ou de structures hospitalières. Pour plus d’informations complémentaires sur la SCPI, cliquez ici.

Quel est le mode de fonctionnement de la SCPI ?

S’approchant de la notion d’épargne, la SCPI est une société qui se charge de la collecte de fonds pour ses investisseurs auprès d’autres investisseurs. Avec l’aide de son équipe de professionnel qualifié, la Société Civile en Placement Immobilier sélectionne les patrimoines qui correspondent à la démarche stratégique qui s’avère être la plus fructueuse.

Quelles sont les différentes catégories de SCPI ?

Il existe plusieurs types de Société Civile en Placement Immobilier (SCPI). La différence entre ces nombreuses catégories se situe au niveau de l’investissement des fonds qui ont été collectés. Nous avons d’abord la SCPI de rendement qui vise la distribution d’un revenu ainsi que la revalorisation progressive du patrimoine. Nous retrouvons dans cette catégorie les SCPI diversifiés, de commerces, de bureaux, spécialisées et régionales.

Lire aussi :   Piercing nez : ce qu’il faut savoir

Nous avons également la SCPI du plan de plus-value. Elle permet à l’investisseur de profiter de la forte progression du capital immobilier. Cette progression court de la date de souscription à la date de revente des parts. Nous avons enfin, la SCPI fiscale qui a pour objectif principal, la réduction de l’impôt sur le revenu. Elle vise aussi la distribution d’un revenu complémentaire et la valorisation progressive du patrimoine. On retrouve dans cette catégorie, les SCPI de déficit foncier, Malraux et Pinel.