Cuisson des légumes et féculents

Les légumes et féculents sont parfois consommés entiers come c’est le cas des tomates et pommes de terre. Les légumes se consomment aussi bien crus que cuits. Mais la plupart nécessitent une cuisson. Servis comme des accompagnements généralement, ils sont cuits séparément ou directement avec un poisson ou une viande. Pour la cuisson des légumes et féculents il y des étapes indispensables à suivre.

La cuisson des légumes

Avant de passer à la cuisson des légumes il faut les faire passer sous l’eau claire accompagnée de quelques gouttes de vinaigre, afin de déloger les petites bêtes. Trempez-les dans l’eau en y ajoutant un peu de bicarbonate de soude. Les légumes bios et certains légumes primeurs ne s’épluchent pas. Cliquez ici https://www.quellecuisson.com  pour plus d’informations. Mais il suffit de les laver soigneusement sous l’eau claire et bien les brosser avec une brosse, afin de conserver l’épluchure qui permet de garder certaines qualités nutritionnelles. Avant la cuisson ou la dégustation la découpe est la dernière étape. Pour épépiner certains légumes leur découpe est obligatoire, c’est le cas des courges, tomates melons ou poivrons. La découpe est faite pour obtenir une meilleure homogénéité de cuisson. Vous pouvez choisir de ciseler, tailler ou émincer vos légumes. Pour conserver tous les bienfaits des légumes, il faut privilégier la cuisson douce comme la cuisson à la vapeur ou en papillote pour rehausser leur saveur.

Les différents modes de cuisson des légumes

Il existe de nombreux modes de cuisson qui conviennent aux légumes. En effet les légumes peuvent être cuits à l’eau, à la vapeur, au four, en papillote, sauter ou rissoler, grillés ou frire. Chaque mode de cuisson dépend de la saveur que vous recherchez.

Lire aussi :   Retrogaming : quelques-unes des meilleures consoles de jeux vidéo rétro à découvrir

Les féculents et leur mode de cuisson

Les féculents sont des aliments d’origine végétale dont la plupart sont considérés comme des légumes. Ils sont composés d’amidon et de glucides. Il s’agit de la patate douce, du potimarron, du panais de la pomme de terre, des céréales telles que le riz, les pates alimentaires, le maïs et autres légumineuses. Les féculents se cuisent généralement à l’eau bouillante. Mais certains s’accommodent vite à une cuisson à la vapeur, au barbecue ou au four. Tout comme les légumes il y a plusieurs façons pour cuir les féculents.